pas de sound me en ce lundi pascal. Repos, comme moi d'ailleurs, après 3 jours nuits de clubbing.
Des choses biens, des choses moins bien, mais un week-end long riche en émotions, rencontres, échanges, contacts.

Je suis peut être mort de ce marathon, mais n'en regrette vraiment pas une seule minute. D'autant plus qu'après reflexion, c'est le début d'une loooooooongue série de week-end de la sorte.


Naissance du chocolat au lait


>> et dire que j'avais décidé de me mettre au vert...