étant aller dans cette ville, il y a peu, je vais pas vous refaire le circuit touristique.
Donc, plutôt que de faire le coup de "oui, tout est formidable là bas", j'vais plutôt vous dire TOUT ce qui n'est pas bien quand on y va. Parce que oui, faut pas se leurrer, quand on part en vacance, on raconte rarement, le trucs de pas bien. Trop peur de se taper la honte. Non ?

D'où ma question : Pourquoi ne faut-il pas aller à Barcelone ?

  • Les ramblas :

C’est pas si beau que ca.
C’est gris.
Y a plein de monde.
Y a des jongleurs tout les 3 mètres.
T’es toujours à contre sens des gens.
C’est bruyant.

  • La ville :

La ville n’a pas de superbes vues (non, je parle pas de monuments).
Y a des travaux de rénovation partout.
C’est pas très propre.
On y parle, et surtout tout est écrit, en Catalan.
Les 3 langues officiels sont l’Espagnole, l’Anglais et le Catalan.
Les objets dans les musées ne sont absolument pas mis en avant. Seul un spot de lumière jaunâtre éclaire la toile.
Y a plus de français qu’à Paris.
Y a des trucs de bouffes tout les 5 mètres !
La plage est pas si à coté que ca : quand on croit y être, on s’aperçoit que finalement, c’est le port donc encore 1O minutes de marche.

  • Le clubbing :

Hormis Salvation, les autres boites sont pas très remplis.
L’after Souvenir, c’est loin, c’est pas au bord de la mer, on voit pas le soleil se lever : c’est dans un hangar dans une zone industrielle au fin fond de la campagne à 25 min de Barcelone !
Les clubbers dansent quasi pas, ils préfèrent passer leur temps aux toilettes.
Les gens sortent en boite vers 1.3O-2.OO et les boites ferment à 5.OO !
Pas de drague en boite, à peine 2-3 coups d’œil furtif. Mais aucun qui aboutit.

  • A l’aéroport :

Le personnel, de l'équivalent de la SNCF chez nous, est super désagréable et t'engueule quand tu leur pose une question (et qui au passage te donnent une mauvaise réponse, d'où le fait de la boulette qui nous était arrivé lors de notre retour sur l'aéroport la première fois).
C'est super compliqué pour y aller avec le métro (un peu comme nous avec l'Orlyval).
Toute la partie intéressante est après le point de contrôle, sinon, t’as l’impression d’être dans un grand hangar vide.
Y a un temps de m**** au retour qui te fais te demander pk t’es rentré.
Y a plus de 2OO mails qui t’attendent.
Faut que tu racontes 50 fois les mêmes histoires et anecdotes qui te sont arrivées.


>> nan, mais avec tout ca, c'est vraiment une ville que j'adore. si si !