le mercredi

28 03 2007 01:31
c'est le jour où Démonz et moi faisons notre toile quotidienne. J'y suis aller avec S. la semaine dernière, pour voir Molière (ouai, j'avais un peu de retard mais il vaut le coup !) et je suis tombé sur le cul sur le prix des places actuellement : 9.2O € !!! Mais comment peut on avoir un tarif aussi prohibitif ? Tu m'étonne que les spectateurs hésitent à aller voir un film maintenant et qu'ils préfèrent le pirater prendre directement sur la toile.
Bref, heureusement qu'avec mon acolyte, nous avons un pass. On n'est pas tjs d'accord sur le film (quoi que) ou sur le siège à prendre (pour lui c'est quasiment tout devant et moi, bien au centre vers le fond). Et puis bien sur, l'avis à la fin est rarement le même. Forcement, je suis plus "temps de cerveau disponible" et lui, "je cherche la signification profonde de chaque mot". Mais qu'importe, voici ce qu'il nous attend prochainement :


je suis bluffé par Jean Dujardin !




ils se sont bien laché sur le 2e opus, là, ils ont carrément pété les plombs. Cool !




maggie va-t-elle enfin parler ?




juste pour dire qu'il sortira non pas le 2 mai comme initialement prévu mais le 1er !



Après, le mercredi, c'est aussi le jour où je rentre chez moi. Oui, effectivement, je passe tout le reste de la semaine chez S.
Donc je profite effectivement de ce moment là pour voir mon courrier (et mes factures), discuter avec mon co-loc (ceux qui viennent d'arriver parce que l'autre, ben il est plus là. ENFIN !), diner avec des amis, télécharger 2-3 épisodes d'une de mes "quelques" séries que je regarde actuellement (d'ailleurs, je vous conseil "Dirt" avec Courtney Cox : excellent) et prendre des rdv (ou les concrétiser).
J'admets que j'ai du mal à rester chez moi. Peut être à cause de mon ancien co-loc. Vu qu'on se parlait pas, j'avais l'impression de vivre que dans ma chambre de 15 m². Un peu dur pour moi là. J'ai besoin d'espace. Pas forcement un grand appartement, mais dans un endroit où je peux bouger. D'où mon soucie d'optimisation de l'espace. Bref encore une bonne raison pour sortir et aller au cinéma.



>> ben oui, y a une carte illimité à rentabiliser !

où dîne-t-on ce soir ?

27 03 2007 00:55

voici une mésaventure (encore) ordinaire. Je me joins à l'appel de L. pour un flash mob devant son rad et pourquoi pas carrément tous y bouffer prendre un verre ! (on va pas non plus l'enrichir)
On pourrait se caresser la glotte tout au long de l'apéro sous l'oeil "attentif" du tôlier ! Surtout si les tenues de soirées sont de rigueur. Là, je pense qu'il peterai vite fait un câble. D'autant plus, s'il a des habitués, dans son établissement à ce moment là, sa réputation va vite être fait !


>> ouai, parfois je peux aussi faire du militantisme !

si si, je te connais...

26 03 2007 11:45

hier soir, nous étions sur la liste des invités de Tipedro qui fêtait sa crémaillère (bon, dommage pour ceux qui étaient invité et qui sont pas venu !). Comme d'hab, S. me tanne le cul pour qu'on arrive avec un léger retard (juste 1 h OO !). Nous voilà arrivé sur place et de suite l'angoisse de connaitre personne d'autre que notre hôte se fait sentir. La porte même pas encore fermé que déjà, j'ai droit à un "tiens, l'Oizo est là ! C'est agréable de voir un visage sur un bloggeur..."...
Me voilà "déjà" démasqué ? mais qui es-ce ? De suite je cherche parmi mes connaissances ou rencontres que j'aurai pu faire dernièrement et dont j'aurai oublié le visage, mais que nenni !

Immédiatement, je demande à en savoir plus. C'est avec grand plaisir que j'apprends que ce charmant garçon, X. de son prénom, me lit ici !
Forcement, je suis gêné. Vu que lui, ce n'est pas un bloggeur, il ne commente pas. Donc, me voilà, presque, à nu face à quelqu'un que je ne connais pas. Mais dans l'absolu, c'est assez plaisant. Enfin presque, parce que du coup, j'vais pas pouvoir faire mon numéro de sainte...

Et nous voilà parti dans une discussion de blog afin d'approfondir le sujet jusqu'au bout. Nous buvons tous des Cosmos préparé "avec soins" et puis de temps en temps, une p'tite remonté de piste pour notre hôte qui ne sait plus où donner de la tête ! Je continu mes discussions avec d'autres invités jusqu'à tomber sur L., que je connais depuis un bon moment grâce à J.. Content de le revoir en dehors du clubbing. Jusqu' au moment où il me sort "ah mais tu sais que je te lis ?" !!!
Oupsss !

La soirée se poursuit et notre hôte me présente L. qui me demande si je suis oui ? Je lui répondrai que Wii, je le suis ! Nous voilà a discuter Nintendo, Wii, DS et de leurs ancêtres pendant un long moment. Prenons rdv pour nous affronter et baver sur le bide de la PS3 (que j'avais entendu qq jours auparavant grâce à Zep). Tout comme je prends rdv avec F & S pour le concert de Mika le 4 avril (dommage pour ceux qui ne peuvent pas venir).

La soirée se poursuit aux Bains avec la soirée T(AI)PHOONBEAT avec G-Pal aux platines. Un très très bon moment pour nous. Depuis le temps que P. me soulait avec "son" DJ, je peux dire que oui, je n'ai pas été déçu (alors que par lui... bref passons !).

Samedi à comater et à reprendre des forces pour le 25e anniversaires (et quelques printemps) d'O. Nous arrivons presque à l'heure (1h30). J'y croise dfp, Fodsy, DJ'J et le charmant Adam. Malheureusement, le reste seront des inconnus que je devrais affronté. C'est ainsi que je fais la connaissance de K. qui me dit (attention, roulement de tambour) : "ah oui, je te lis, mais je commente jamais !" (ENCORE !!!)...
Nous prenons congé de notre hôte et filons aux Crazyvores où mon ami S. y travaille (et qui donc nous a listé). Trop de monde aux vestiaires auront raison de la patience de mon mari. Me voilà seul et abandonné. Je retrouve l'ami en question qui est de corvée de bar. Résultat : open bar toute la soirée ! Heureusement que je croiserai B. avec qui je m'amuserai jusqu'au bout de la nuit grâce à ces multiples connaissances et à ma paille ! De retour vers 8.OO, je ne dormirai encore une fois que 3 heures (au total, cela fait 1O heures de sommeil sur 3 nuits).

Dimanche ensoleillé, comatage et puis acceptage d'apéro de S. qui bosse (aussi) au Fada. Finalement, nous nous défilons de l'invitation d'anniversaire au Queen. Trop crevé, trop d'abus, trop longtemps que je n'y ai pas été. Plus envie d'une soirée à la maison...

Aujourd'hui, j'essai de profiter du dernier jour de vacance de ma douce moitié. Pas de programme de prévu mais allons bon, vu le soleil, un truc de dernière minute est tjs plus plaisant. Et puis là, le corps, il dit : STOP !


Je repense à ces rencontres de ce week-end, et j'ai vraiment été "gêné" (pas dans le mauvais sens du terme) par ces personnes qui m'ont dit me lire et dont je ne connaissais pas l'existence : un peu bizarre d'être "connu" comme ca. Non pas que je veux faire le modeste, mais franchement, ca me fait drôle. J'ai presque l'impression d'être célèbre. Mais presque, seulement !



>> heureusement, que ca devait être un week-end de repos !

sound me

26 03 2007 00:23
spécial kasdédi à... moi !



C'est LE morceau sur lequel je kiff actuellement et dont malheureusement, je n'ai point le droit de diffusion. Je n'ai mis que 3 mois à l'avoir ! (merci T. et P.) Pour le coup, j'ai mis la version longue.
C'est le morceau de clôture de la soirée Progress et officiellement c'est un re-remix de "Miss Butterfly" de Puccini.

>> très très bonne semaine

Barcelone (2)

21 03 2007 22:29

étant aller dans cette ville, il y a peu, je vais pas vous refaire le circuit touristique.
Donc, plutôt que de faire le coup de "oui, tout est formidable là bas", j'vais plutôt vous dire TOUT ce qui n'est pas bien quand on y va. Parce que oui, faut pas se leurrer, quand on part en vacance, on raconte rarement, le trucs de pas bien. Trop peur de se taper la honte. Non ?

D'où ma question : Pourquoi ne faut-il pas aller à Barcelone ?

  • Les ramblas :

C’est pas si beau que ca.
C’est gris.
Y a plein de monde.
Y a des jongleurs tout les 3 mètres.
T’es toujours à contre sens des gens.
C’est bruyant.

  • La ville :

La ville n’a pas de superbes vues (non, je parle pas de monuments).
Y a des travaux de rénovation partout.
C’est pas très propre.
On y parle, et surtout tout est écrit, en Catalan.
Les 3 langues officiels sont l’Espagnole, l’Anglais et le Catalan.
Les objets dans les musées ne sont absolument pas mis en avant. Seul un spot de lumière jaunâtre éclaire la toile.
Y a plus de français qu’à Paris.
Y a des trucs de bouffes tout les 5 mètres !
La plage est pas si à coté que ca : quand on croit y être, on s’aperçoit que finalement, c’est le port donc encore 1O minutes de marche.

  • Le clubbing :

Hormis Salvation, les autres boites sont pas très remplis.
L’after Souvenir, c’est loin, c’est pas au bord de la mer, on voit pas le soleil se lever : c’est dans un hangar dans une zone industrielle au fin fond de la campagne à 25 min de Barcelone !
Les clubbers dansent quasi pas, ils préfèrent passer leur temps aux toilettes.
Les gens sortent en boite vers 1.3O-2.OO et les boites ferment à 5.OO !
Pas de drague en boite, à peine 2-3 coups d’œil furtif. Mais aucun qui aboutit.

  • A l’aéroport :

Le personnel, de l'équivalent de la SNCF chez nous, est super désagréable et t'engueule quand tu leur pose une question (et qui au passage te donnent une mauvaise réponse, d'où le fait de la boulette qui nous était arrivé lors de notre retour sur l'aéroport la première fois).
C'est super compliqué pour y aller avec le métro (un peu comme nous avec l'Orlyval).
Toute la partie intéressante est après le point de contrôle, sinon, t’as l’impression d’être dans un grand hangar vide.
Y a un temps de m**** au retour qui te fais te demander pk t’es rentré.
Y a plus de 2OO mails qui t’attendent.
Faut que tu racontes 50 fois les mêmes histoires et anecdotes qui te sont arrivées.


>> nan, mais avec tout ca, c'est vraiment une ville que j'adore. si si !

absence

15 03 2007 09:08


ca y est, je pars. Quelques jours de vacance à Barcelone. Oui, on se refuse rien !
Du soleil (forcement), de la chaleur (un peu quand même), de la farniente (tout plein), de la plage (même avec 18°C), des visites (celles qu'on a pas fait en mai dernier), des idées à remettre en places (trop), des soirées (oui, je compte bien abuser du "demi-tarif" de là bas), et surtout profiter de S. (pleinement)...


Je vous laisse 1 semaine avec un set de David Judge dans ma radio # 1 (piste 1) qui est la compil de l'after six:am que je manquerai ce samedi aux Bains.



>> promis, c'est chacun son tour, les vacances...

le mardi

13 03 2007 21:56

un week-end assez improbable : pas de sortie vendredi soir suite à la fatigue de S. Donc samedi relativement calme ? NON ! Que nenni ! Samedi aprèm, alors que le soleil nous gratifiait de ces premiers rayons, S. me tanne le cul pour faire un tour en vélo jusqu'au Château de Vincennes. Why not ?
Une bonne promenade de plus de 2 heures. Très agréable.
puis rdv pour 1 heure de discution sur ma life : la chaleur de l'après midi m'aura mis dans une disposition à parler. Tant mieux !
A peine fini, je rejoint ces alcooliques O. et DJ'J pour l'apéro au Cox. Bref mais agréable (ui ui pour une fois !).

Un dodo tôt qui sera interrompu par J. pour nous inviter à une soirée improvisé chez lui. Invitation que je déclinerai afin d'être le plus frais possible pour Under.

7.OO : arrivé sur les lieux. Peu de monde. Retrouvé sur place J. qui "n'avait absolument pas prévu de venir et qui s'est fait coincé par les autres" et surtout déjà bien parti !
La salle se remplira finalement tardivement dans une très bonne ambiance. Malheureusement, S. ne restera que 2 heures suite à un pb de ventre. Me laissant seul & abandonné. Dommage.
A peine sortie à 12.15 que le phone sonne déjà. (Encore et tjs) J. n'arrive pas à dormir et me propose de les rejoindre chez lui. J'en repartirai vers 16.3O.
De retour à l'appart, je retrouverai S. qui lui non plus n'arrivera pas à dormir. Moi si, 3 heures. Juste à temps pour entendre le président de notre "république". Dommage, il ne se représentera pas. Moi j'aurai bien voulu. Non pas pour les idées ou le programme (parce que bon là, faut arreter les conneries, non ?). Non, juste pour que ce soit comme dans les séries TV avec le cliffanger de la mort : "ben si, je me présente et je vais niquer la gueule au nain".
Ben non, la vie c'est pas une série TV.

Après avoir rassemblé ce qui me restait de cerveau (disponible), je file à Progress avec la ferme décision de rester sobre (promesse tenue jusqu'au bout). David Judge y mixera ainsi que, pour la première fois, sa douce moitié. Après de nombreux échos, l'avis générale est : "bien mais pas pour Progress". Moi, perso, j'ai bien aimé. Et puis faut bien une première fois !
Même pas la porte de la soirée franchit que je reçois déjà 3 invitations d'after privé. Malheureusement, je les déclinerai toutes. Le grand nawak continu son chemin : "Valmont sort de ce corps !"
Lundi après midi fort agréable et surprenant. Pleine de révélation et de partage. Encore !
Quelques rayons de soleil (encore) plus tard, la lecture des mails finira pas me sabrer un peu "ma" fin de week-end mais que diable, les vacances sont proches !



>> le printemps est proche !

sound me

12 03 2007 22:04

pas de sound me ce lundi : un peu trop ces derniers jours et un spécial qui arrive.



>> bonne semaine...

sound me

11 03 2007 05:01
insomnie, une spéciale kasdédi à Papillon :



>> et moi, je me prépare à sortir...

Mauvaise foi nocturne

08 03 2007 17:25
spécial kasdédi pour CKBB :


"Ouais 12 secondes j’arrive…"



Même sans être fan de ces 2 chanteurs (non, j'avoue, ne pas aimer du tout), j'le trouve vraiment pas mal fait... une vraie perle les paroles !


>> un rien m'amuse... ;)

"it's time to save the world"

08 03 2007 14:31
texte

2 possibilités de visionnages :

  • soit sans prêter attention et voir que c'est juste la bande annonce pour le prochain épisode
  • soit en décortiquant image par image et voir TOUTES les infos pour la fin de saison (qui va comme chaque épisode, tout déchirer)...





>> vivement le 23 avril !

bandes annonces

07 03 2007 10:17
c'est mercredi, nouveaux trailers :

(découvert je sais plus où)





(découvert chez dragonfly)





(découvert tout seul)




>> patience...

le lundi

05 03 2007 23:48

ca y est, le week-end est terminé ! Une nouvelle semaine commence déjà.
Un week-end différent de mes habitudes. Pas de clubbing vendredi ou samedi soir. Premier soir, il pleuvait (oui, pour moi, c'est quasiment rédhibitoire) et le second, nous recevions à diner Démonz.
Fidèle à moi même, j'ai mis toute la semaine à savoir quoi préparer, comment le présenter, quel vin.... (le premier qui dit "Bree sort de ce corps", s'en prend une !). Finalement, j'opterai pour les crevettes grillé aux herbes en entrée, du steak de thon avec du quinoa et un dessert au chocolat.
Un vrai régale.
Le besoin de vacance se faisant sentir, nous décidâmes de dévaler quelques pistes enneigés de poudreuse. 2G & 1 bouteille de champ. plus tard, j'assistai au triomphe de mon fonctionnaire de mari au.... monopoly après une faible résistance de ma part et une rude bataille face à la vendeuse ! (ben ouai, y a des soirées plus glam mais bon, on y est pas invités !)
Complètement défait, j'insiste, malgré l'heure tardive, pour sortir prendre un verre dans un des lieux sombres de la capitale. La promenade sera de courte durée vu le froid et la pluie.

Repos tranquille à la maison le dimanche. Plusieurs appels et sms afin de savoir si je serai bien présent pour la Progress. Après la soirée de m*** de dimanche dernier, j'attendais beaucoup de celle ci. De plus avec tous ceux qui devait me rejoindre, je sentais la nuit très longue....


Arrivé en voiture avec T. (oui et alors, si j'ai envie de me faire 5OO m en voiture ca me regarde; de toute façon il pleuvait) avant 1.OO afin de pouvoir discuter pleinement et clairement avec qqns. Je tombe sur J. qui, de suite, ouvre les festivités : je lui avais promis "d'essayer" de le suivre dans sa décompression de ces 3 semaines non stop de taff.
Croisé encore plein de monde dont Creamy qui, je sais, ne m'oublie pas... pour une soirée finalement où il manquait de chaleur et d'ambiance (et malheureusement planté par certains) malgré les bons morceaux entendus et ou j'entendrai encore plein de ragots (que je ne divulguerai pas). Je retrouve P., avec toujours autant de plaisir mais plus de recule, que j'attendrai à la sortie pour une after chez un de ces amis dans le 3e.
Alors que les lignes tournent déjà, nous arrivons avec plus d'une heure de retard. Malheureusement, les stocks n'étant pas inépuisable, la rupture se fit vite sentir pour nous 5. La seule présence féminine se propose d'y remédier au plus vite. Son absence d'1.3O sera bien longue...
Après qq verres pour nous et 4O € de taxi pour elle, nous voilà reparti sur les pistes. Son argument de choque pour nous faire comprendre qu'elle en avait chier a été : "nan mais attends, là j'viens de me taper le trajet jusqu'à babelweb dans le trou du c** du monde, pour ca, alors que même Marrakech c'est moins loin !"
J'adore !

J. ne manquera pas de m'appeler plusieurs fois pour savoir si j'allais bien et si je comptais passer après, vu l'insomnie qu'il se tapait avec sa meilleure amie. Je lui promis de faire un effort. Promesse que je comprends qu'elle ne sera pas tenue quand P. me dit, sur un ton naturel : "J'te préviens, chez moi c'est le bordel...". Aucun autre mot.
Non, je n'ai pas pu résister. Pareil aux autres fois, juste un moment très proche, dans tous les sens du terme (sauf sexuel !). Je suis tjs autant surpris par ce qu'il me livre sur lui, tout en nous connaissant réellement si peu. Je suis flatté. Repos. J'essaierai de m'esquiver à plusieurs reprises car mon cycle de sommeil est très court quand je suis dans cet état. Sa frimousse insistera pour que je reste. Que le monde est mal fait.


Rentrée tardive à la maison ponctué par des appels voulant préparer le week-end prochain, celui d'Under ! Ca me fait penser "au petit journal de la semaine", dans le Grand Journal sur Canal +, le vendredi avec l'expression qui conclue la rétrospective : "ce qu'il a de bien dans la semaine, c'est que quand c'est fini, ca recommence"

Finalement, ce que je préfère dans les sorties du week-end, c'est les afters du lundi. Rien de comparable, vu que rien n'est prévu en avance...


>> bientôt les vacances...

sound me

05 03 2007 07:00
nouvelle semaine, nouveau lundi, nouveau sound me :


Pile poile la bonne heure : 7.OO...


>> bonne semaine :p

entendu...

03 03 2007 01:36

erratum pour le billet entendu du 20 février 2007. J'ai omis la citation suivante :

  • "2 passifs ensemble, on appelle ca un plan lesbienne"




>> sur ce coup, je pense pas que je vais me faire des amis !

fin d'hiver

01 03 2007 01:18

les saisons se suivent et les modes changent. Voici la fin de l'hiver et mon envie de changement d'habillage se fait plus pressante. Le désespoir de trouver un habillage (appelé "thème" sous Dotclear) sous DC2, qui me plaise, est aussi grand que celui de voir arriver sa version finale. Mais bon, patience.

Et là, ni une ni deux, je tombe par hasard sur un thème qui me plait sous DC1. Forcement, le besoin de le personnaliser est le plus fort. La satisfaction sera du fait que je sois arrivé à quasiment tout faire par moi-même.
En espérant que ce soit le dernier avant le passage sous DC2, j'ai (re)pris un morceau de mes anciens thèmes. Ceux qui me suivent depuis le début, ne manqueront pas de remarquer les images utilisées (ui ui Mary, j'ai pensé à toi avec une de mes photos) et surtout le code couleur (du rouge, du rouge et encore du rouge alors qu'à la base, je voulais du bleu ! Merci L. pour cette couleur dans mon premier thème !).
Et puis profité pour supprimer 2-3 p'tits trucs que finalement, je n'utilisais pas. Mise à jour des liens.

Un peu plus sobre, un peu plus clair, un peu plus moi...

A savoir que j'utilise toujours la même police (Century Gothic) dispo ici et que si ca passe pas bien sous IE7, ben que je m'en tape ! Moi, j'utilise FF et ca passe très bien !
Donc sous IE6 (ui, parce qu'il y en a encore qui l'utilise), les png ne sont pas gérés. D'où le fond de couleur pisseux. Et sous IE7 (ui, parce qu'il y en a qui l'utilise), la police n'est pas lissé (même si vous le faites avec Cleartype).

Si je suis motivé, je ferai pt'être les modifs adéquates. Perso, j'me la pète un peu mais bon, j'suis fière du résultat ! ;)


>> bon giboulées de mars...