3615 my life

29 09 2006 02:31
  • je sais vraiment pas comment tu fais pour me supporter ces derniers mois ?
  • je me drogue !
  • je sais que j'aurai du mal à me supporter tellement je suis chiant
  • ...
  • ...
  • qu'es ce qu'on mange ce soir ?

"it's smell like flowers"

27 09 2006 20:02
comme quasiment tous les mercredis, je vais au ciné avec Démonz (noté bien que je n'ai pas dit "j'accompagne Démonz au ciné" genre "je fais acte de charité", non !). Aujourd'hui, nous avions le choix entre 2 films qui font parler d'eux depuis plusieurs jours : Indigènes et Le diable s'habille en Prada. Désolé pour les cinéphiles mais l'humeur était à la légèreté et aux rires. Donc direction la directrice d'un grand magazine de mode new-yorkaise. Pour notre avis sur le film, c'est par ici.

Enfin, le film aurait pu être bien si une odeur persistante dans la salle ne m'avait pas gaché mon plaisir. Après maintes recherches pour déterminer l'origine, je m'apercois que c'est le nouveau parfum de Démonz. Il m'autorise à vous diffuser la publicité de sa fragrance :





>mais que fait Céline Dion ???

lundi sans soleil

25 09 2006 12:27
déjà lundi. Un week-end de plus qui se fini.
Vendredi, gros ras le bol de S. après avoir repris une semaine de cours. Besoin de se changer les idées. Comme d'hab., direction rue Simon Lefranc. Du monde, et même un ancien camarade de classe. Moment de solitude... Ma bouteille d'eau et le Whisky Coca fini, nous prenons la direction rue des blancs manteaux. Moins de monde. Moins de choix. Croisé S. & R. fraichement revenu de vacance. Nous restons ébahi devant la tivi où est diffusé "le reportage" de mecs qui utilisent habilement des gants... Nous prenons congés. S. insite pour finir quai de l'hôtel de ville. Comme d'habitude, le lieu reste au top du glauquissime. Croisé B. dont S. me soulignera que l'on ne pas sortir qq part sans que j'y croise qqn ! 2 actes de charité plus tard, je pousse pour rentrer. 4:30, besoin de dormir.


Samedi plus gris, voir pluvieux par moment. Courses, courses et sieste. Soirée BTP en prévision. Je découvre le clip de Farmer sur le net (dont Lorrach fera même une note dessus et moi un commentaire).



Démonz me propose de passer avant, histoire de "passer le temps". 2 vodka-red bull et 2 repoudrage de nez plus tard, nous mettons les voiles direction rue Braque. Du monde, de la chaleur, et un hote fort charmant, dfp. Présentation (dans l'ordre d'apparition) de la Perla, Ex11a, Fodsy et de Melle E. . La fée sera excusé par un mal de dent. S. ne restera qu'un quart d'heure. Trop de monde, trop de stress, trop de taff encore qui l'attend. Dommage. 4:00, avec les effets de l'alcool encore présent, direction les bains. Soirée White. Dommage, nous sommes tous en noir, hormis Fodsy qui se vante d'avoir une chemise blanche (et alors, moi j'avais un boxer blanc !). Du monde, mais pas trop. La chasse aux confiseries est ouverte. Revu plusieurs connaissances et croisé tipedro. L'after commencé depuis un moment, Démonz et dfp emportent la troupe à la loco. Je reste seul pour écouter David aux platines. Le "bien être intérieur" monte de plusieurs tons. Comme d'hab, faut que je parle à tous le monde. 10:00 direction le lit.


Dimanche. Nuit de 4 heures. Besoin de sortir. Croisé mon voisin N. Très content de l'avoir revu. Passage bref à l'appart. Visite chez l'autre Oizo qui manquait de boisson "adoucissante". On "discute" et me propose une soirée.



Je décline l'envie d'y faire un tour (les echos d'aujourd'hui me diront que la personne s'est fait huer). Une soirée avec mon mari est plus intéressante. Même Progress me dit pas trop.
Les reflux des confiseries, m'empêcheront d'avoir une nuit correcte. Pas grave, je peux faire la grasse mat'.

i'm going to tell you a secret : oh oui, dis moi !

21 09 2006 01:25
encore une vidéo. Non pas que je ne sache pas quoi poster ces temps-ci, mais j'avais envie de vous la faire partager (merci Stef). Après ca, vous comprendrez pourquoi, j'ai grave pris plus d'interet pour le dernier album de Madonna :



>> alors, si qqn a les coordonnées de ce p'tit connard prétentieux, priez de me les "mailer" au plus vite !

trop fort !

18 09 2006 02:55
c'est de notoriété publique maintenant, que je ne fous absolument rien de mes journées, hormis répondre à des annonces pour lesquels je n'ai pas de retour.
Donc, pour vous montrer que je ne me la coule pas complètement, voici la preuve en image (désolé pour la qualité) :


>>c'est en tombant par hasard sur "Marc & Sophie", sur le câble, que je me suis souvenu de cette pub. Vraiment, on en fait plus des comme ca !

info

16 09 2006 22:29

juste envie de mettre un truc en ligne et pour une fois, pas un truc complètement inutile. Au fil de mes surfs dans la blogosphère, je constate pas mal d'erreurs d'orthographes et de grammaire.
J'suis pas là pour dire que la mienne est irréprochable, loin de là (ouai, je sais, je suis un champion pour les fautes). Mais y'a une erreur qui me glace le sang à chaque fois, c'est l'erreur du "sa". J'aimerai vraiment que l'on arrête de confondre sa et ca !

Petite notion de grammaire très ludique :

  • sa, écrit avec un s, est un déterminant : il se place devant un nom

ex : j'ai pris sa bite dans le cul

Afin d'être sur que c'est bien sa ça, on peut le remplacer par un autre déterminant (genre "ma")

ex : il a pris ma bite dans le cul



  • ça, est le pronom que l’on peut remplacer par cela dont il est la contraction

ex : je me prendrai bien ça (ou cela) dans le cul !




>>maintenant, je suis sur que vous ne ferez plus l'erreur... n'es-ce pas Toon ?

entendu...

14 09 2006 14:47

dans un "mâââgnific" téléfilm sur M6 :
"la seule chose de pire qu'il y ai dans un avion, c'est la nourriture"

>>après ca, l'avion s'est crashé !

week-end (3)

11 09 2006 21:28

le dernier week-end de rentrée. Si je devais le définir en quelques mots, ce serait : "j'aime pas".
Vendredi soir, S. rentre extenué par sa semaine d'exam. Mais les écrits sont ENFIN finis. Maintenant, la prépa à l'oral commence. Nous décidons de prendre au moins le week-end pour souffler et lui changer les idées. Repos donc samedi soir. Zapping entre M6 et le truc de chant sur TF1. Décidément, j'aime pas !
On se posait la question de se faire la première de la nouvelle version des soirées Butch. Finalement, la fatigue aura eu raison de mon mari. Sans regrets. Les "échos" nous diront bien assez vite ce que nous avons manqué.

Samedi, réveille tardif pour S. Je lui précise que j'aimerai profiter pleinement de ce samedi ensoleillé en sa compagnie. C'est à dire "pas en sortant à 16.00". Il en a pris note, la sortie ne se fera qu'à 17.00. Prise de tête et de gueule : j'aime pas me fâcher avec lui.
Sieste en décalé de 20.00 à minuit puis impossible de fermer l'œil. Under est encore loin. Reçu un message de Démonz qui se tâte encore pour sortir vu l'indisponibilité de ses potes de bringue. S. n'a tjs pas dormi depuis 24 heures. Il a remarqué que 2 copies rendu ne sont pas top. J'aime pas quand il est stressé. Il finira par dormir 3/4 d'heure.

Arrivé tardive, 7.30, mais volontaire à Under. Du monde, comme d'habitude. Je file direct saluer mon barman sur lequel je kiff grave. Ce qui fait bien sourire S. Ambiance sympa mais une musique pas très entrainante. Dixit une personne sur place "la musique est aléatoire, trop, voire chiante". Je ne démentirai pas cette remarque et m'en servirai plus tard lors de mon compte rendu après de personne absente à cette after. Nous retrouvons A. et sa douce moitié avec qui c'est tjs "je t'aime, moi non plus" ainsi que F. J'aime pas ce genre d'ambiance pourri. Puis nous prenons acte qu'il faille très vite se "rafraichir" la tête afin d'etre dans le bain. Les effets même puissants, n'aideront que partiellement à passer un bon moment.
Fermeture avec A. qui nous fait , comme d'habitude, un G-hole : j'aime pas les mecs qui savent pas s'arrêter avec ce produit. S. & moi, le laissons avec ces amis puis décidons de rentrer à pied afin de profiter du soleil. Terrasse de café. 30 min face au soleil. Coup de soleil assuré.
Sieste reposante, enfin, pour S. et bullage pour moi.
Arrive le moment de la décision pour Progress. Y aller ou pas ? S. a l'air plus que motiver et j'ai du mal à dire non à une Progress (et à mon mari aussi, bien sur). Nous refaisons le choix de s'y rendre tard. Arrivé à 2.00. Du monde. Plus que la semaine auparavant. Mais un son encore plus merdique pourri moins bien qu'Under. Les gens ont l'air de s'amuser. mais c'est qui ces gens là, justement ? Très peu de tête que je reconnais notamment Creamy, qui fera la belle boulette de demander à S. si les exams se sont bien passé (oupsss), accompagné comme d'habitude de Paupiette. Le reste, composé pas mal de beaufs ou boudins personnes que je ne voit pas souvent ici : j'aime pas ce genre de populace. Nous tenons 1 heure assis dans le loung à se demander ce que nous faisions là. C. viendra même nous dire que nous avions des têtes "de mecs qui se font grave chier". Je ne le contredirai pas. 3.30, Nucci, tjs pas aux platines, nous décidons de mettre les voiles. Sans regrets.

Lundi presque normal. J'aime pas avoir ce gout d'inachevé. J'oubliai que la rentrée était valable aussi pour les chieurs !

joyeux nAël

08 09 2006 10:54
she's back !




>>Joyeux Naël Miss Dior...

3615 my life

07 09 2006 13:09

conversation avec mon co-loc :
lui : ca va, oizo ?
moi : oui, merci.
lui : je m'absente. Es-ce que ca te dérange de rester ? Une personne doit passer ce matin, pour relever les compteurs d'eau et de gaz.
moi : oui, sans problème. Je ne retourne chez S. que ce soir.
lui : ok, merci. Bonne journée.
moi : merci à toi aussi.


>>ca, ca aurait pu être une conversation dans un monde normal.
Dans le mien, mon co-loc se casse sans rien me dire et me laisse la surprise que je découvre au moment où je suis en train de descendre les marches pour partir.

exclu...

05 09 2006 23:52
voici le titre qui est annoncé comme "le plus gros tube de la rentrée" (et non, ce n'est pas la Star AC !). Ca fait un moment que cela était annoncé mais sans vraiment y croire (oui, parce qu'on attend tjs le duo M. & F.). Les avis : une perle pour certains, une daube de plus pour d'autres.



>>merci au "chat" !

week-end (2)

04 09 2006 23:42

rien de spécial pour le week-end de rentrée des vacanciers hormis beaucoup de monde dans les rues de la capital. Le nain de jardin a expliqué sur le canal 1 du poste de télévision, qu'il était contre le mariage homo et le droit à l'adoption par ces derniers. Moi, j'ai adoré ! J'aurai bien voulu voir la tête de ses chèrs partisants de Gaylibe... J'vous ai pas dit que j'ai dans mes contacts internet, un mec qui est au SG de Gaylib ? Maintenant, il peux venir avec son discours sur la carte du parti. Tu peux te la foutre là où j'pense !


Dernières révisions de S. pour son concours qui commence aujourd'hui. Grosse pression et énorme stress. Pour relacher tout ca, j'ai pris la direction de la Scène Bastille pour la rentrée de Progress (ben oui, c'est moi qui décompresse pour lui).

Un seul mot me vient à l'esprit : terrible !

Du monde très tôt (mais parti trop tôt). Un Nicolas Nucci au mieux de sa forme (à coté, son set, aux Bains, la semaine dernière faisait amateur). Une très bonne ambiance (bon, faut carrément dire que c'était super cho sur la piste). Croisé Creamy et sa Paupiette accompagné de son mari (incroyable comment qu'on peut parfois oublier qui est qui, je m'en xcuse encore). Revu M. qui me drague tjs autant quand mon mari est pas là. Rencontré S. qui a grave kiffé sur ma nuque (!). Fais le plein de shopping. Enfin discuté avec B., qui en voulant me draguer (tsss, quelle conne celle là) a appris qu'à cause de lui mon avant dernier copain m'avait largué pour lui. Trop fort la tête au moment du casse (j't'ai cassé !). J'admet que ca faisait presque un an que j'attendais ce moment là...


Finalement rentré à la maison vers 6.20. Mon mari encore endormi. Personne de dispo sur le net... Mouai, c'est vraiment la rentrée !

entendu...

01 09 2006 10:25

hier, aux infos, sur BFM :
...et comme chaque année, la ville de Bugnol en Espagne, organise sa bataille de tomate : nombre de participants : 40 000 ; nombre de camion de tomate : 5 ; interêt culturel : proche de zéro !"

>>quand j'vous disai que les infos peuvent aussi dire des choses vraies !