de démonz ou comment rester tjs dans le "coup"