texte de la blonde
moi en train de découvrir les résultats de mon BTS

Avec cette chaleur et ces beaux jours qui se suivent (et qui se ressemblent), le moral, lui n'est pas au plus haut zénith. En effet, mercredi dernier était, enfin, LE grand jour des résultats. 1 mois d'attente.
Superbe clac pris en plein face : même pas fichu de décrocher un BTS. Moi, qui me voyais déjà, pleinement confiant du résultat, continuer plus ou moins mes études en DESS Comm. Pour ca, j'avais mis tous (?) les moyens de mon coté : j'ai bossé à fond les matières professionnelles tout au long de l'année, révisé à mort TOUTES les matières (enfin, non pas l'anglais) et avait appris à gérer mon stress au moment de l'attente des oraux (oui, parce que moi, je stress dans les couloirs d'attente et non au moment du passage devant le jury).
Eh ben, mercredi, je suis allé gaiement jusqu'à Arcueil. Regarde les listes et puis malheureusement ne voit pas mon nom.
Les boules.
Grosses envies de chialer comme un gosse mais fidèle à moi-même préfère garder ca à l'intérieur (c'est tellement mieux de ressasser ca à l'intérieur). Sensation d'échec. De ne pas être reconnu. De n'avoir rien foutu de l'année. D'être moins que médiocre.
Le plus dur est de l'annoncer aux autres, à la famille, aux amis (je remercie les personnes venues aux news), mais surtout à S. Dur de lui dire que son investissement dans ces démarches pour que tout soit parfait pour mes révisions n'ai pas porté de fruit. Lui dire j'ai échoué si prêt du but que je m'étais fixé.
Que se dire pour l'avenir ? J'ai quitté mon employeur, du fait de ne pas travailler la situation financière se dégrade au fur et à mesure, je "fête" bientôt mes 30 ans, mon co-loc se casse en novembre et je n'ai même pas mon fichu BTS !

Y'a vraiment des jours ou je me dis que je suis blonde à l'interieur.

>>Bon promis, j'arrête très vite de faire mon Calimero, mais la pilule est encore dure à passer...