alors là... aujourd'hui ça été le presse citron cerveau. Le sujet de psychosocio était pas facile. Analyser une pub GDF, hummm pas évident du tout, mais comme j'avais révisé à mort cette matière, je pense sérieusement m'en être bien sortie. Après quelques échanges avec mes camarades de classe, j'ai l'impression qu'ils se sont planté : ce qui ne va pas me faire des copains là. Du coup, j'vais vous expliquer mon pb avec mes camarades de sections.
Vu que la comm est vraiment un domaine que j'aime, je suis a fond dedans. Eux, ça n'est pas vraiment leur cas. On se demande un peu pk ils sont là. Comme je m'y intéresse depuis un moment, je dirai que j'ai une certaine culture de ce secteur que aux n'ont pas, donc plus de faciliter dans certains cours. Et là, c'est le début des problèmes. Je passe toujours pour le mec qui se la joue à fond, complètement fashion victime de la pub. Donc forcement quand eux révise comme des tarés pour "apprendre à voir" des choses dans une pub, moi, ça sors de tout seul (enfin presque). En gros, eux ils ont la forme, et moi le fond. Donc on est pas toujours copain-copain, quoi ! Avec cette épreuve encore moins !
Cette après midi, après avoir essayer de réunir ce qui nous rester de cellules grises après 4 heures d'analyse (vous assure que c'est super crevant et qu'après t'as l'impression d'être une blonde : sans cerveau), l'éco-droit nous a achevé ! Détailler dans tout les sens les différents contrats (avec les terminologies exactes), puis expliquer la différence entre le "néo-taylorisme" et le "post-taylorisme" et dire lequel s'applique le mieux aujourd'hui. Et pour finir expliquer en quoi les 30 glorieuses ont été bénéfique pour l'économie jusqu'a nos jours. Oui, pour vous c'est pt'être facile mais moi, sérieux, je m'en moque royal. Donc j’ai ramé sur le sable.
Bon heureusement, les écrits sont finis. Demain, c’est les oraux.